Le Déclic de Jennifer : cheffe de projet développement produit à l’Atelier d’Ariane.

Publié le 15 février 2021 | Rubrique : Le déclic
Publié le 15 février 2021 | Rubrique : Le déclic

Il y a 6 ans, Jennifer intégrait l’Atelier d’Ariane dans le domaine de l’approvisionnement. Un an après son arrivée, elle a évolué vers le poste de cheffe de projet développement produit. A travers cet entretien, elle nous raconte son déclic et les raisons de cette réorientation.


Que faisiez-vous avant d’être cheffe de projet développement produit ? 

Je suis arrivée chez l’Atelier d’Ariane au poste de responsable approvisionnement. Pendant cette première année, ma mission s’articulait autour de la gestion des matières premières : du calcul des besoins au sourcing.


Quelle est la date de votre déclic ?

J’ai eu le déclic en février 2015. Au contact de l’équipe de l’atelier, j’ai découvert le métier de modéliste. Les passerelles internes m’ont permis d’évoluer vers un poste de cheffe de projet développement produit.

Quel a été ce déclic ?

Autodidacte, j’ai toujours aimé créer et je passais tout mon temps libre à imaginer des vêtements ou autres objets pas forcément textiles. Je faisais le dessin, le patron puis la confection de l’objet.

Lors d’un forum en fin de lycée j’ai découvert l’ingénierie textile. Cette voie m’attirait et j’ai pu intégrer l’ENSISA. Cette école m’a permis de comprendre la fabrication des objets qui nous entourent de manière poussée. Je me suis spécialisée en fin de cursus sur les machines qui permettent de faire la confection de ses textiles (machine de coupe et machine à coudre). Je suis donc sortie de l’école avec une parfaite maîtrise des outillages de fabrication des textiles.    

Dans l’entreprise dans laquelle je travaillais avant l’Atelier d’Ariane, j’étais aux approvisionnements, mais je passais toutes mes pauses et temps de midi avec des modélistes et des couturiers. Je trouvais leur métier passionnant. Une des modélistes m’a prise sous son aile et j’ai appris beaucoup auprès d’elle. Elle m’a aidé à trouver le chemin pour en faire mon métier. 

En 2015, j’ai fait les portes ouvertes de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne et je me suis sentie à ma place. Le déroulement de ma formation n’a fait que conforter cette certitude. 

Cette même année, j’ai trouvé un poste à l’Atelier d’Ariane qui m’a permis d’évoluer dans ce sens. Tout d’abord aux approvisionnements puis j’ai rapidement évolué au poste de cheffe de projet développeur produit qui permettait d’allier mon diplôme d’ingénierie textile au métier de modéliste. 


Vous souvenez-vous de votre état au moment du déclic ? 

Au moment du déclic, je sentais que je maîtrisais enfin quelque chose que je cherchais depuis toujours. Ma voie. 


Qu’est-ce qui a influencé ce changement de vie ?
 

La lassitude des tâches administratives et le stress engendré. Un licenciement économique et la rencontre avec Monsieur et Madame Granata, les patrons de l’Atelier d’Ariane qui m’ont montré une facette de ce métier qui collait à ma vision du travail en entreprise tel qu’il devrait être partout. Axé sur l’accomplissement humain de chacun à son poste dans un même but commun.

Pourquoi le secteur de la mode et du luxe ?

Un secteur qui allie mon côté créatif à la technique. 

Quelle image aviez-vous de ce secteur avant d’y travailler ?

 J’avais une image plutôt inaccessible. Trop prestigieux pour m’accepter. 

Comment cette filière vous a-t-elle accueillie ?

J’ai rencontré des gens formidables, très talentueux et compétents qui m’ont beaucoup appris et continuent à m’apprendre sur le métier et à évoluer tous les jours. 

Que diriez-vous à celles et ceux qui n’ont pas encore eu le déclic ?

N’ayez pas peur de suivre vos rêves. Ne vous dites jamais que vous n’êtes pas capable. Écoutez la petite voix qui crie en vous et ne laissez personne la faire taire. 

Savoir pour faire est une campagne organisée par le Comité Stratégique de Filière Mode & Luxe. Elle est financée par le DEFI, le C.T.C, FRANCE ECLAT et l’OPCO2i, avec la participation de l’UIT et d’Unitex.

+ d'actualités