Renaissance : un projet social et environnemental

Allier développement durable, enjeux sociaux et créativité, tels sont l’objectif et la réussite du projet Renaissance ! Cette association singulière par son organisation et ses valeurs mérite amplement qu’on s’y attarde…

Publié le 02 mai 2022 | Rubrique : Savoir-faire français
Publié le 02 mai 2022 | Rubrique : Savoir-faire français

De très nombreux projets d’avenir voient le jour et Renaissance en fait partie. Cette association très inspirante a pour but de donner une nouvelle vie aux vêtements Couture et Haute-Couture. Le tout, en formant des personnes éloignées du marché du travail traditionnel, afin de valoriser leurs talents à l’atelier. Ce projet entre alors parfaitement en accord avec la volonté de la filière Mode et Luxe de promouvoir le savoir-faire, la technicité, l’attrait pour la Couture et Haute-Couture.

Renaissance, un projet remarquable et innovant

Parmi les grandes maisons de Couture, Renaissance dénote. En collaboration avec des maisons et à partir d’un stock de belles pièces griffées, l’association réinvente la couture. Une initiative remarquée et soutenue par la Fédération de la Haute Couture et de la Mode pour son caractère circulaire redonnant vie à des pièces en sommeil, mais également pour son travail de recherche.

L’association créée en 2018, a ouvert son atelier en septembre 2019. Le projet Renaissance a été pensé et fondé par Philippe Guilet – à la riche carrière dans l’univers de la Mode – et désormais président et directeur artistique de Renaissance.

Donner un tel nom au projet n’est pas anodin. Il renvoie à la fois à la nouvelle vie donnée aux vêtements de luxe upcyclés et à la renaissance professionnelle des personnes qui forment l’atelier de couture.

En effet, sa mission est double :

Une équipe qui fait la richesse de Renaissance

Si l’association est aussi vertueuse, c’est que son objectif social est précis et réaliste.

Elle s’attache à mobiliser des talents, souvent issus des quartiers d’habitat social d’Île-de-France, qui souhaitent intégrer le marché du travail, mais qui sont freinés par le manque ou le peu de qualifications professionnelles, parce qu’ils ont connus des accidents de la vie ou parce qu’ils sont arrivés récemment en France.

En s’aidant du travail des associations d’insertion partenaires du projet, Renaissance propose une formation sur un nouveau métier, comme première main débutante en Upcycling dans le secteur du Luxe, pour une première expérience dans le monde de la Mode.

Pendant 10 mois, la formation, qui se déroule dans l’atelier de couture, apporte une connaissance précise et un savoir-faire technique aux stagiaires salariés et futurs membres de l’équipe. L’exigence et la maîtrise remarquables font de cet apprentissage une réelle entrée dans l’univers de la Couture. Les créations sont présentées lors d’un défilé de fin de cycle.

Cette année, 17 stagiaires sont formés durant 6 mois. Ce sont en moyenne 10 pièces qui sont intégralement confectionnées par chaque nouveau talent sous la direction artistique de Philippe Guilet et par le suivi très pointu de la première d’atelier, Madame Paulette Mendy. En 2021, une collection est réalisée à partir de stocks dormants en partenariat avec la Maison Alaïa et 15 looks ont été présentés dans les différentes boutiques de la mythique maison.

Outre la volonté très inspirante de transmettre un savoir-faire, l’insertion professionnelle des recrues est accompagnée par le partage des valeurs qui sont chères à l’association. Renaissance, c’est aussi : redonner confiance aux nouvelles mains dans leurs capacités et par-dessus tout, valoriser et montrer leurs talents indéniables.

Le slogan de Renaissance n’est pas pour rien: «On a tous le droit à une seconde chance, soyez Renaissance».

renaissance
© Laurence Laborie

Renaissance est en réel accord avec l’écoresponsabilité

Très attachée à ces enjeux, l’association propose des vêtements qui répondent aux objectifs environnementaux.

Afin de réduire l’impact conséquent de l’industrie, l’équipe a développé une méthode d’upcycling (de réutilisation) qui permet de confectionner des pièces inédites à partir de matières existantes, issues des dressings d’ambassadeurs, de personnalités du monde de la mode ou de maisons partenaires.

Lors de la récupération de ces dons, l‘atelier opère en premier lieu au nettoyage, et ensuite effectue la déconstruction très minutieuse de ces vêtements, pour en récupérer la matière première à retravailler. Une fois l’idée arrêtée et l’allure définie, la reconstruction se met en place donnant naissance à une nouvelle création !

Par cette succession d’opérations, l’association propose la revalorisation d’un savoir-faire qui a de l’avenir et une nouvelle vie à des collections ! Toutes les réalisations de Renaissance sont à découvrir en ligne, à l’instar du dernier défilé Renaissance à l’Hôtel Drouot, à regarder ci-dessous :

Parce que la thématique environnementale est désormais incontournable, la filière Mode et Luxe s’attache à innover dans ses emplois et ses formations. Avec Savoir pour Faire, découvrez les articles consacrés aux initiatives engagées et aux nouveaux métiers qui font l’avenir du secteur.

Si vous préférez les découvertes audiovisuelles, écoutez notre podcast ou parcourez toute notre chaîne Youtube !

Savoir pour faire est une campagne organisée par le Comité Stratégique de Filière Mode & Luxe et financée par l’Opco2i.

+ d'actualités