coutellerie jean dubost arts table epv

Le déclic : Rencontre avec Alexandre Dubost – PDG de Jean Dubost, coutelier professionnel depuis 1920

Publié le 17 juin 2021 | Rubrique : Le déclic
Publié le 17 juin 2021 | Rubrique : Le déclic

L’élégance d’une table, la finesse du détail, la précision du tranchant constituent un savoir-faire d’excellence. C’est à Viscomtat, petit village de montagne, près de Thiers, capitale de la coutellerie française, que la société Jean Dubost fabrique couteaux de cuisine et couverts de table de qualité. Fondée en 1920, l’entreprise Jean Dubost, perpétue depuis 4 générations la tradition familiale et l’amour du couteau. Avec Alexandre Dubost, représentant la 4ème génération, cette tradition coutelière est revisitée d’un élan de modernité.

Quel est votre rôle au sein de la Coutellerie Jean Dubost ?

Je suis le dirigeant de l’entreprise et avec l’ensemble des équipes de chez Jean Dubost, je m’attache au quotidien à développer notre manufacture sur des compétences très diverses.

Quel a été votre parcours ?

Je suis issu d’une formation commerciale universitaire et ai commencé à travailler dans la manufacture Jean Dubost en 1993. J’ai consacré mes 1ères années, avec l’aide des équipes Jean Dubost, à développer l’activité commerciale France et Export, puis ensuite à développer et structurer l’entreprise Jean Dubost dans les domaines suivants : développement de la production et savoir-faire, développement de la marque en France et à l’international.

Pourquoi avez-vous choisi ce métier ?

Créée en 1920, Jean Dubost est une entreprise familiale depuis 4 générations. Comme on dit, « j’ai baigné dans la coutellerie depuis tout petit », alors après mes études je me suis dit pourquoi pas ? Et cela fait bientôt 30 ans 😊

Qu’aimez-vous dans votre métier ?

Le challenge, la fabrication, nos beaux produits, nos clients et travailler en équipe. On n’est jamais seul et c’est ce que j’aime !

Y a-t-il une journée type au sein de la coutellerie ?

Lorsque je ne suis pas en déplacement, une journée type c’est :

Saluer le matin l’ensemble des collaboratrices et collaborateurs dans les ateliers et bureaux et également échanger ! Voir si tout se passe bien par exemple en fabrication, logistique, commerce… C’est pour moi capital pour détecter de nouveaux besoins, trouver des solutions en équipe, faire naître de nouvelles idées.

La manufacture Jean Dubost doit-être toujours en mouvement.

Quelle est la place de l’innovation dans ce secteur ?

Elle est essentielle ! Elle est présente dans plusieurs domaines. Bien évidement le design, mais aussi depuis plus de 10 ans une place particulière est donnée à l’innovation dans la création de gammes de produits éco-responsables. Jean Dubost est d’ailleurs certifié PEFC (utilisation de bois issus de forêts gérés durablement) depuis 2009 et utilise dans sa fabrication des bio-matières depuis 2008. Depuis quelques mois, nous fabriquons des gammes de produits en lien total avec l’économie circulaire. Jean Dubost a créé une gamme de couteaux réalisée à partir de déchets plastiques recyclés. Notre gamme SENSE®.

Comment ce secteur se tourne vers l’international ?

Si notre pays a une culture très forte pour la cuisine et la table, d’autres pays l’ont également. Et c’est une fierté de cultiver l’art de vivre à la française ! C’est pourquoi il est important de faire connaître notre marque Jean Dubost et notre savoir-faire. Nous exportons à l’international depuis les années 1960. Nous sommes présents maintenant dans plus de 50 pays et c’est pour nous une grande fierté de retrouver nos produits aux quatre coins du monde. Nous avons d’ailleurs chez Jean Dubost un service dédié au développement export et également un service communication permettant de faire connaître Jean Dubost et notre très beau métier dans le monde.

La coutellerie est-elle porteuse d’emplois ?

Oui totalement, Jean Dubost crée chaque année de nouveaux emplois afin de répondre à une demande croissante. Plus de 65% de nos fournisseurs et sous-traitants sont issus de notre propre région et ce, dans différents domaines : fabrication de machines, imprimerie, fournisseurs de matières premières… De fait, cela crée des emplois locaux également.

Comment se former à la coutellerie ?

Nous attachons une grande importance à la formation puisque depuis plusieurs années, nous formons chez nous dans différents métiers tels que le polissage, l’ajustage… Nous avons tellement de savoir-faire dans notre manufacture. Des tuteurs prennent en formation, chez nous, des jeunes ou moins jeunes dans le but de leur apprendre les métiers de la coutellerie. C’est ce que nous appelons la transmission du savoir-faire !

Notre société a d’ailleurs été labelisée Entreprise du Patrimoine Vivant en 2012.

Nous avons également à Thiers un pôle formation performant aux métiers de la coutellerie.

Comment voyez-vous le secteur dans 10 ans ?

Plutôt optimiste, car il y a une demande croissante sur le made in France ! A nous de bien faire notre travail et savoir le valoriser…

Que diriez-vous à celles et ceux qui n’ont pas encore eu le déclic ?

Chez Jean Dubost la porte est toujours ouverte. Cela veut dire que nous savons accueillir des écoles, des stagiaires… Nous nous attachons à montrer notre beau savoir-faire et tous les métiers qu’il peut y avoir dans une entreprise. Nous avons ce rôle essentiel afin de donner envie.

Découvrez la coutellerie Jean Dubost, la filière Arts de la Table et toutes les offres d’emploi dans ce domaine.

Savoir pour faire est une campagne organisée par le Comité Stratégique de Filière Mode & Luxe, financée par le DEFI, le C.T.C, FRANCE ECLAT et l’OPCO2i, avec la participation de l’UIT.

+ d'actualités