Transmission : apprendre un métier et se former en entreprise

Que vous choisissiez votre orientation pour la rentrée prochaine ou que vous vous posiez la question d’une reconversion, sachez que les métiers techniques de la Mode et du Luxe vous attendent…

Publié le 02 juin 2020 | Rubrique : Savoir-faire français
Publié le 02 juin 2020 | Rubrique : Savoir-faire français

Que vous choisissiez votre orientation pour la rentrée prochaine ou que vous vous posiez la question d’une reconversion, sachez que les métiers techniques de la Mode et du Luxe vous attendent…

Le savoir-faire français est unique, tout particulièrement dans l’univers de la mode et le luxe. Au travers de son rayonnement mondial, de nombreuses générations se sont transmises les secrets de gestes ancestraux. Ce sont ces gestes qui font la singularité et la valeur de la fabrication française. Cependant, on sait aujourd’hui que ce savoir-faire s’apprend auprès de ceux qui le détiennent. Et il n’a jamais été aussi important d’opérer cette transmission pou perpétuer ces métiers techniques !

La transmission du savoir-faire entre générations

Depuis des générations, il se transmet des automatismes, des procédés de fabrication, des gestes, un trésor de savoir-faire. Parce qu’hyper connectée, la nouvelle génération peut s’approprier ces traditions pour les adapter aux nouvelles technologies. La formation est la clé de voûte qui permet la rencontre entre générations, la transmission et l’apprentissage d’un savoir-faire, sans négliger le supplément d’âme, le sens de la fabrication. 

L’immersion en entreprise pour apprendre un métier sur le terrain

Pour accompagner ce grand passage de témoin entre générations, de nombreuses initiatives tentent de favoriser la formation en immersion. Depuis plusieurs années, Trans-Faire, un dispositif centré sur l’expérimentation professionnelle, a été initiée dans la filière mode et luxe pour favoriser cette transmission du savoir-faire. Trans-Faire permet à des demandeurs d’emploi de découvrir un métier par une expérience immersive de 15 jours – « vie ma vie ». Cette mini-formation permet à chacun d’identifier si le métier découvert pourrait leur plaire, si cela correspond à ce qu’ils recherchent. Dans un second temps, ils peuvent choisir d’adopter ce métier dans le cadre d’une POEC. La préparation opérationnelle à l’emploi collective (POEC) est une action de formation d’un an, dans le cadre d’un contrat durable, permettant à plusieurs demandeurs d’emploi d’acquérir les compétences requises pour occuper des emplois correspondant à des besoins identifiés par une branche professionnelle. 

L’adaptation d’aptitudes et capacités à la filière Mode et Luxe

Certains profils ont pu acquérir des compétences, développer des capacités dans un tout autre secteur. C’est une forme de savoir-faire qui peut complètement s’adapter à certains métiers de la filière Mode et Luxe. L’enjeu principal est donc d’arriver à détecter ces aptitudes afin de les valoriser, pour être intégrées à des entreprises de notre filière. Pour cela, Pôle Emploi a développé la MRS – Méthode de Recrutement par Simulation – pour repérer les compétences de candidats. En effet, il s’agit d’une série d’exercices personnalisés qui simulent, par analogie, les principales habilités utiles dans le poste à pourvoir. Les candidats sont évalués lors des exercices. Ceux qui ont réussi à un niveau équivalent à ceux des salariés de l’entreprise recrutante sont alors présentés pour un unique entretien de motivation.

Autant de solutions pour favoriser la formation en immersion, ouvrir les portes des entreprises fabricantes, et déclencher de nouvelles vocations pour assurer la pérennité du savoir-faire français…

Savoir pour faire est une campagne organisée par le Comité Stratégique de Filière Mode & Luxe. Elle est financée par le DEFI, le C.T.C et FRANCE ECLAT, avec la participation de l’UIT et d’Unitex.

Crédits photographiques : Sté AM façon et Auvinet

+ d'actualités